Boutique Biologiquement.comLes vertus médicinales de l’arbousier

  Posté par arbouse       Laisser un commentaire
[Total : 30    Moyenne : 3.5/5]

L’arbousier bio antioxydant naturel puissant est un petit arbre qui pousse dans tout le sud de la France qui prodruit un fruit comestible, l’arbouse, une baie rouge.

A cause de la forme et de la couleur de ses fruits, il est également appelé « arbre aux fraises ». Il a des feuilles vertes très épaisses et des fleurs blanches faisant des clochettes. Lorsque ces dernières tombent, le terrain devient glissant car elles sont très nombreuses à terre. Elles apparaissent en même temps que le fruit qui est rond et rouge

Les vertus médicinales de l’arbousier
Les vertus médicinales de l’arbousier

Étapes de réalisation

1 La baie d’arbousier est très chargée en vitamine C. Son goût n’est pas très fameux, un peu sucré et assez farineux, avec plein de petits pépins mais le fruit reste tout de même consommable. Les Espagnols en mangent beaucoup. On le trouve en hiver.

2 L’écorce de l’arbousier peut se consommer en décoction, c’est un excellent diurétique. Elle est d’une couleur rouge foncé. Elle sert aussi comme léger anti-inflammatoire. On utilise ses racines contre les rhumatismes et l’hypertension.

3 Le fruit ne doit pas être mangé en grosse quantité car il donne très vite des coliques. On peut en faire des confitures et des pâtes de fruits. En Afrique du Nord, l’arbouse est aussi très fréquente et très consommée, elle se vend même au bord des routes et sur les marchés.

Boutique Biologiquement.comEnquêtes sur les bienfaits des plantes, voici l’arbouse

  Posté par arbouse       Laisser un commentaire
[Total : 7    Moyenne : 2.6/5]

Connue également sous le nom de fraise chinoise, l’arbouse bio antioxydant puissant est le fruit de l’arbousier, petit arbre originaire d’Asie et que l’on retrouve en Afrique du Nord, en Espagne, dans le sud de la France et en Corse.

Très généralement utilisé à titre ornemental, l’arbousier produit des fruits comestibles, qui sont encore peu répandus en France, mais que l’on utilise volontiers en Espagne et en Afrique du nord. Il s’agit d’un fruit à peau rugueuse et couvert de petites pointes. À maturité, sa couleur est rouge ou orange foncé. À l’intérieur de son enveloppe, on trouvera un fruit riche en vitamine C, mais dont le goût n’est pas très fort.

L’arbouse comestible peut-être consommée crue, mais à petites doses, car il contient des ferments toxiques qui peuvent déclencher des coliques. On l’utilise dans la préparation de confitures ou de pâtisseries. Comme beaucoup de fruits comestibles, une fois fermenté, il produit une boisson alcoolisée agréable au goût.

L’écorce (la peau) de l’arbouse a depuis longtemps été utilisée pour soigner. L’écorce est diurétique et la racine de l’arbouse transformée en décoction est donnée comme efficace contre l’hypertension. Les anciens utilisaient également des préparations à base d’arbouses, pour soigner les rhumatismes, en raison de ses propriétés anti-inflammatoires.

Boutique Biologiquement.comLes arbouses, fruits de l’arbousier

  Posté par arbouse       Laisser un commentaire
[Total : 14    Moyenne : 3.4/5]

L’Arbousier bio ou Arbousier commun (Arbutus unedo), fraisier en arbre ou arbre à fraises, frôle ou olonie, est une espèce d’arbustes ou de petits arbres notamment répandus dans le Midi de la France de la famille des Ericaceae.

Pline l’Ancien explique ainsi son nom de « unedo » que Linné réutilisera pour le nom scientifique de l’espèce : « L’arbouse est un fruit sans mérite ; le nom qu’il porte (unedo) l’indique ; il vient de ce qu’on ne mange qu’une arbouse (unum edo) ».
Les arbouses, fruits de l’arbousier, assez méconnues en France, sont appréciées en Espagne où elles entrent dans la composition de certains gâteaux, et au nord du Maroc où les enfants les vendent au bord des routes du Rif en novembre, ainsi qu’en Algérie.
Cette espèce est considérée comme sensible au feu et pyrophile.

Description

L’arbousier est un arbre de 5 à 15 mètres de haut. L’écorce, gris brunâtre à la base, devient rougeâtre à la partie supérieure.
Ses feuilles à bordure dentée d’une dizaine de centimètres de long sont persistantes ovales, alternes, vert foncé luisant au-dessus, vert pâle dessous. Elles sont riches en tanins.
Les fleurs blanc-verdâtre, en forme de clochettes blanches pendent en grappes et apparaissent en septembre-octobre, en même temps que les fruits.
Le fruit rouge orangé à maturité est une baie charnue, sphérique, à peau rugueuse, couverte de petites pointes coniques. Toutefois, il ne faut pas le confondre avec la fraise chinoise (Myrica rubra) très similaire mais qui possède un noyau. C’est un fruit comestible, sans goût très prononcé, qui est mûr en hiver. Il est riche en vitamine C. La chair est molle, un peu farineuse, acidulée et sucrée, et elle contient de nombreux petits pépins. Les fruits mettent un an pour arriver à maturité. Il n’est pas rare de voir le même rameau porter les fleurs de l’année et les fruits mûrs nés des fleurs de l’année précédente.

Répartition

L’arbousier est présent dans l’ensemble du pourtour méditerranéen occidental, presque exclusivement sur sols siliceux, parfois sur des calcaires non actifs. Il est le compagnon du chêne liège (Quercus suber) sur sol acide.
Concernant le quart Sud-Est de la France, on le trouve abondamment dans certaines régions des Pyrénées Orientales, le Var (Maures et Estérel) et en Corse. Dans le Sud-Ouest, il est très répandu le long de la côte landaise sur les sols sablonneux compris entre Bordeaux et l’océan, et remonte au nord jusqu’au littoral de la Loire-Atlantique.
L’arbousier est une espèce assez rustique, et son aire de répartition remonte le long des côtes atlantiques jusqu’en Bretagne, et même au Sud de l’Irlande, où il trouve un sol et un climat tempéré (gelées rares).
Il porte différents noms : madroño, medronheiro, corbezzolo, albatro, Hagapfel, Meerkirsche, Westliche Erdbeerbaum, (Irish/Killarney) Strawberry Tree, Apple of Cain, Cane Apple… On en tire une liqueur, un vin distillé en brandy, du miel sarde (amaro de corbezzolo), une eau de vie portugaise (aguardente de medronho)…
Dans la partie orientale du bassin méditerranéen, il existe une autre espèce d’arbousier, l’arbousier de Chypre Arbutus andrachne, présente dans les Balkans, en Grèce et en Turquie. Un hybride entre ces deux espèces Arbutus × andrachnoides est également connu.

Peinture espagnol d'arbousier
Peinture espagnol d’arbousier

Utilisation du fruit comestible

L’écorce brun rouge est diurétique. En décoction, sa racine est utilisée contre l’hypertension. On lui attribue des propriétés anti-inflammatoires, il est également efficace contre les rhumatismes. Les feuilles, l’écorce et le fruit sont réputés astringents, et efficaces pour stopper la diarrhée (pris en décoction).
Le fruit peut être consommé cru, être utilisé pour la confection de confitures et de pâtisseries, ou fermenté pour produire une boisson alcoolisée. Il possède une très légère toxicité : consommé cru en trop grande quantité, il peut induire des coliques bénignes.
Les feuilles se récoltent à l’automne, le bois et la racine peuvent l’être à la même époque ou au printemps.

Culture

Plante essentiellement sauvage en France, bien que mentionnée comme arbuste ornemental, dont l’usage dans les parcs et jardins est répandu en Espagne.
L’arbousier est un arbre de croissance lente rustique jusqu’à -15 °C. Il se multiplie par semis ou bouturage.
Il préfère les sols acides, riches et bien drainés et une exposition ensoleillée.
L’arbousier présente une racine pivotante qui peut atteindre plusieurs dizaines de mètres.
On peut en apercevoir en zone de failles calcaires à l’aven Grotte de la Forestière en Ardèche.

Ennemis

La chenille du papillon de jour (rhopalocère) suivant se nourrit d’arbousier :
Nymphale de l’arbousier, Jason, Pacha à 2 queues, Charaxes jasius (Nymphalidae).

Cultivars

Le cultivar ‘Compacta’ est le plus adapté à la culture en pot. Le ‘Rubra’ donne des fleurs roses au lieu des blanches classiques et ce cultivar est aussi le plus résistant à la sécheresse.

Dans les arts

L’arbousier est présent sur les blasons de Madrid, El Madroño et Navas del Madroño (madroño étant le nom espagnol de l’arbousier).
L’Arbousier est une nouvelle de la romancière anglaise Ruth Rendell, dont l’action se déroule lors d’un étrange été dans l’île espagnole de Majorque, dans les Baléares.
L’arbousier est présent, dans la symbolique, dans le tableau Le Jardin des délices de Jérôme Bosch appelé aussi la peinture de l’arbousier.

Boutique Biologiquement.comArbouse bio en infusion

  Posté par arbouse       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’arbousier bio antioxydant, ou arbre à fraise, est un arbuste méditerranéen pouvant mesurer jusqu’à 7 mètres. On le retrouve dans de nombreux jardins botaniques pour ses qualité décoratives. Son usage à des fins médicinales est attesté depuis l’antiquité.

Noms usuels

Arbousier, arbre à fraise

Nom en anglais

Strawberry tree

Nom botanique

Arbutus unedo

Principe actif

Flavonoïdes, anthocyanines, acid gallic, tanins

Usage traditionnel

Les fruits de l’arbousier peuvent être utilisés comme aliment ou dans un but thérapeutique.
L’arbousier est traditionnellement utilisé dans le traitement de l’hypertension.

L’arbousier est aussi utilisé comme anti-inflammatoire

L'arbouse bio
L’arbouse bio

Mode de préparation

Infusion:

50-60 g de fruits par litre d’eau bouillante, infusés 5 minutes ; 3 tasses par jour (une après chaque repas). Les feuilles sont aussi utilisables, leur contenu est 10 fois supérieures en flavonoïdes.

Usage contemporain, vertus

L’arbousier est une plante médicinale peu étudiée en laboratoire. On compte ainsi une cinquentaine de publications seulement sur la base de données pubmed.

L’arbousier a montré une efficacité réelle sur la souris dans le traitement de l’hypertension.
L’arbousier a montré un potentiel intéressant comme anti-inflammatoire en prévention du risque de cancer.
L’arbousier a montré enfin des propriétés d’antiagréggant plaquettaire chez la souris.

Boutique Biologiquement.comL’Arbouse fruit rouge

  Posté par arbouse       Laisser un commentaire
[Total : 10    Moyenne : 1.9/5]

La maturation de l’arbouse bio prend 12 mois, aussi l’arbre porte souvent baies et fleurs simultanément, ce qui le rend très attractif à cette période.

Les baies rondes, de 1,5-2,5 cm de diamètre, vont du jaune au rouge écarlate, rouge vermeil, et contiennent plusieurs petites graines comestibles. Même si on l’appelle l’arbre aux fraises, ses fruits n’ont ni l’apparence ni le goût des fraises, mais ils sont sucrés et agréables, bien que de saveur peu marquée.

L'Arbouse fruit rouge
L’Arbouse fruit rouge

Alimentation:

Malgré une peau dure, beaucoup considèrent que ce fruit est délicatement sucré et d’une saveur juteuse et agréable. D’autres ne le trouvent pas très bon. On le mange frais ou en conserve, ajouté à des sauces, sous forme de confiture ou gelée. En Sardaigne ou en Corse, ainsi qu’au Portugal, les fruits entrent dans la composition de vins et liqueurs et d’une eau-de-vie de caractère (le medronho).

Rendement/Récolte:

Le rendement est assez bon et régulier. Les baies mûrissent en plusieurs semaines, de la fin de l’automne au début de l’hiver. Il est recommandé de les cueillir quand elles ont acquis une couleur rouge intense et sont tendres au toucher. On peut aussi les cueillir juste avant leur pleine maturité, c.-à-d. lorsqu’elles sont rouge intense mais encore fermes, elles pourront alors être conservées quelques jours. Cueillies bien mûres, elles devront être consommées dans les 24 heures car elles s’abîment vite.

Nutrition:

Il est riche en vitamine C. L’arbouse a une forte teneur en tanin.

Médecine, propriétés:

C’est un puissant diurétique, un anti-inflammatoire, un antiseptique. Le fruit est astringent, dépuratif, diurétique et il favorise la circulation sanguine. Son usage est uniquement interne. L’arbouse est un fruit intéressant pour les personnes qui souffrent d’artériosclérose (racines). Il combat la diarrhée (feuilles), soigne le foie, (feuilles) et le rein (baies). On peut utiliser les feuilles en décoction ou en infusions.

Boutique Biologiquement.comArbousier (Arbutus unedo)

  Posté par arbouse       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’arbousier surnommé aussi arbre à fraise est une espèce de petit arbre ou d’arbuste, appartenant à la famille des Ericacées.

Il est originaire du bassin Méditerranée. On le trouve naturalisé en France dans le Midi et en Corse. L’arbousier est aussi cultivé dans les pays comme l’Algérie, le Maroc et l’Espagne où ses fruits entrent dans la composition de plusieurs plats et pâtisseries. Cet arbre se multiplie par bouturage ou semis et a une croissance lente rustique. Il préfère pousser sur les sols bien drainés, riches, acides et bien exposés au soleil. Grâce à ses belles couleurs, nuancées par le vert de ses feuilles et le rouge de ses fruits, l’arbousier est apprécié comme arbre décoratif dans les jardins. L’arbousier est aussi une espèce de plante pyrophile. Autrement dit, il montre une forte résistance face au feu.

Arbousier (Arbutus unedo)
Arbousier (Arbutus unedo)

Arbutus unedo

L’arbousier ou Arbutus unedo dispose d’un feuillage persistant. Les feuilles ovales sont également à bord denté et mesurent à peu près 10 centimètres. Elles affichent une couleur vert pâle en-dessous et vert foncé au-dessus. Les fleurs d’un ton associant le vert et le blanc, se présentent sous forme de petites clochettes organisées en grappes. Les fleurs poussent en même temps que les fruits, autrement dit entre septembre et octobre. Le fruit rouge orangé est une baie sphérique, charnue dont la peau vêtue de minuscules pointes coniques est granuleuse. En raison de toutes ces caractéristiques, le fruit de l’arbousier ou arbouse est souvent confondu avec la fraise chinoise. Fruit comestible aux saveurs corsées, l’arbouse mûrit durant la période hivernale.

Propriétés et bienfaits de l’arbousier

L’arbousier est une plante encore peu connue dans le milieu de la médecine. Pourtant, il regorge d’importantes vertus médicinales. D’après les recherches entreprises sur cette plante, l’arbousier montre une réelle efficacité dans le traitement de l’hypertension. Il agit également comme anti-inflammatoire et peut prévenir les risques de cancer. Par ailleurs, il a également révélé des propriétés diurétiques ainsi que des vertus qui favorisent la circulation sanguine. On recommande un traitement à base de cette plante pour soigner l’urétrite, la cystite, les affections urinaires et hépatiques, les diarrhées ainsi que les artérioscléroses. Pour bénéficier de ses bienfaits, il est conseillé de consommer ses feuilles ou ses écorces séchées sous forme de décoction ou en infusion.

Précautions d’utilisation de l’arbousier

Utilisé à faible dose, l’arbousier n’engendre aucun effet désirable. En revanche, lorsque les fruits sont consommés en grande quantité, ils peuvent entraîner l’apparition de coliques bénignes chez l’individu. Ce phénomène est dû à la présence de substances toxiques retrouvées dans les arbouses. Lors des préparations d’infusion à base de feuilles d’arbousier, il est recommandé de ne mettre pas plus de 50 g de feuilles dans un litre d’eau. Une médication à base d’arbousier est proscrite chez les enfants à bas âge.