[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’arbouse (ou arbouse de Chine) est un fruit subtropical cultivé en Asie depuis des milliers d’années. Nous savons, aujourd’hui, que l’arbouse est un fruit également cultivé en France (en Corse ou en Provence).

Ce super-fruit est souvent confondu avec les litchis dû à leur ressemblance physique.
En effet, l’arbouse est un fruit rond et rouge (lorsqu’il est mûr). Sa taille est de 1 à 2cm. Il a un goût à la fois sucré et légèrement acidulé. L’arbouse est une baie charnue dont la chair jaune de nombreux petits pépins. La peau est épaisse, rugueuse et recouverte de petites pointes coniques.
Pourtant, son arbre : arbousier n’est pas reconnu comme étant un arbre fruitier ; d’où son nom latin un “edo” (je n’en mange qu’une fois). Sa taille varie de 1.5 à 10 mètres et peut son extension peut aller de 4 à 5 mètres.
L’arbousier résiste aux gels (-12°C à -15°C) et possède un large panel de sol (calcaire, sablonneux) ou d’exposition où il peut pousser. Cependant, il se passe un an entre la floraison et la maturité du fruit.
L’arbousier est capable de s’autopolliniser.

Arbouse bio cultivée en Asie depuis des milliers d'années

Arbouse bio cultivée en Asie depuis des milliers d’années

Composition de l’arbouse

L’arbouse est apprécié pour sa haute teneur en vitamines anti-oxydantes. Il contient également de la béta-carotènes (permettant de bronzer sans danger)
Il contient également de l’eau, des glucides , des protides et des lipides.

Sous quelles formes peut-on retrouver l’arbouse

Dés le Moyen-Age , l’arbouse était utilisé pour faire de l’alcool.
Aujourd’hui, nous pouvons trouver l’arbouse sous forme de confiture, gelée ou compote. Ainsi que sous la forme de vinaigre, de liqueur ou de vin.
Parfois il est consommé sous forme de conserve.

Quels sont les effets bénéfiques de l’arbouse ?

Les feuilles : provoquent la contraction des tissus et des vaisseaux sanguins et stimulent la coagulation du sang
Elles ont des propriétés diurétiques et antiseptiques.
Les écorces, les feuilles et les fruits : utilisés pour le tannage des peaux.
Les écorces : contre les diarrhées.
Les fleurs : favorisent la transpiration et aident à réduire la fièvre.
Les racines : utilisées en décoction contre l’hypertension et l’artériosclérose.
A haute dose, le fruit peut être stupéfiant.

Arbouse : doses requises

Selon l’étude* de P. Bizouard et J. C. Favier, l’arbouse (à haute quantité) peut provoquer des vertiges et des épisodes diarrhéiques. Ils pensent aussi que les personnes atteintes de lithiase oxalique ne devraient pas en consommer.
D’ailleurs, l’arbouse possède une très légère toxicité. Lorsqu’il est consommé cru et en trop grande quantité, il peut induire des coliques bénignes.
Il est conseillé de demander l’avis d’un pharmacien ou d’un médecin avant toute consommation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*